Biographie

Sarah ANDRIEU

Centre d’Etudes des Mondes africains (CEMAf Aix, UMR 8171), Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme

5, rue du Château de l’Horloge

B.P. 647

13094 Aix-en-Provence cedex

Formation Universitaire

2004-2009 : Préparation d’une thèse de doctorat d’Anthropologie (Université de Provence ).
La tradition mise en scène. Étude anthropologique du processus de spectacularisation des danses au Burkina Faso (dir. B. Martinelli).

2003-2004 : DEA d’Anthropologie (Université de Provence). Mention très bien
La mise en scène de la tradition. Étude anthropologique du processus de spectacularisation des danses au Burkina Faso (dir. B.Martinelli).

2001-2002 : Maîtrise d’Ethnologie. Université de Provence. Mention très bien.
Savoir danser, savoir être. Étude anthropologique de la danse en pays bwa (Burkina Faso) (dir. B.Martinelli).

Participation à des programmes de recherche

2006-2009. Projet ANR SYSAV (Systèmes de savoirs et d’apprentissage). Responsable : B.Martinelli. Projet personnel : Etude des processus de transmission, d’apprentissage et de patrimonialisation des danses au Burkina Faso.

Expérience professionnelle liée à la recherche

2008 : Étude Ministère de la Culture/Observatoire des Publics, Professionnels et Institutions de la Culture (OPPIC). L’encadrement professionnel des danses traditionnelles et des danses du monde en France.
Enquête quantitative sur l’offre de cours de danses africaines et antillaises sur le territoire français.

Publications

2009, « Le métier d’entrepreneur culturel au Burkina Faso. Itinéraire et condition de la réussite d’un professionnel du spectacle vivant », Bulletin de l’APAD, (à paraître en juin 2009).

2007, « La mise en spectacle de l’identité nationale. Une analyse des politiques culturelles au Burkina Faso », Journal des anthropologues, Hors série « Identités nationales d’Etat », pp. 89-104

Colloques

2007 : « Burkina Faso : les cultures au service de l’identité nationale », Colloque de l’AFA, Identités nationales d’Etat, Paris.

2006 : « Ethnographie de la spectacularisation des danses au Burkina Faso. Le cas du Ballet National », Colloque international, Ethnographies du travail artistique, Laboratoire Georges Friedmann, Paris.

2005 : « Les entrepreneurs culturels burkinabè. La réactualisation et/ou l’invention de normes traditionnelles à travers les spectacles de danse ». Colloque international de l’APAD. Entreprises et entrepreneurs en quête de normes. Yaoundé (Cameroun).

Séminaires de recherche et Journées d’Etude

2008 : « Savoirs dansés en circulation et réagencement du rapport au passé. La création chorégraphique contemporaine au Burkina Faso », Journées d’Etudes Internationales, Composer, imaginer, innover. La création musicale en contexte global, EHESS, INHA, Paris.

2008 : « La professionnalisation des danseurs burkinabè. Le cas du Centre de développement chorégraphique de Ouagadougou », Atelier la danse comme objet anthropologique, CNRS, Ivry-sur-Seine.

2005 : « L’exposition des danses d’Afrique en Occident : de la “danse primitive“ à la “danse traditionnelle“ », Journée d’Etude DOC IEA. Approches de l’Art Africain. MMSH, Aix-en-Provence.

2005 : « La spectacularisation des danses au Burkina Faso ». Séminaire de l’Institut d’Etudes Africaines (IEA). Le patrimoine en Afrique, MMSH, Aix-en-Provence.

Répondre à cet article

Spip | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0